Des publications Facebook même privées peuvent servir de preuve pour licencier un salarié.

Des publications Facebook même privées peuvent servir de preuve pour licencier un salarié.

Si ces éléments n’ont pas été obtenus de manière frauduleuse, un employeur peut justifier un licenciement en produisant comme preuve des éléments provenant du compte Facebook privé du salarié. Cette production doit être indispensable et l’atteinte à la vie privée proportionnée au but recherché.


Source: Ressources Humaines