Dons d'organes : consentement présumé ou refus ?

Dons d’organes : consentement présumé ou refus ?

Quels organes peut-on greffer ? Qui peut en bénéficier ? Qu’est-ce que le consentement présumé ? Comment refuser ? Alors que l’Agence de la biomédecine lance une nouvelle campagne d’information sur le don d’organes et de tissus afin de sensibiliser les 16-25 ans à ces questions, l’Agence rappelle que chacun est un donneur présumé d’organes et de tissus à moins qu’il n’ait exprimé de son vivant le refus d’être prélevé.


Source: Ressources Humaines – Social/Santé