Droit à l'erreur : ce qui change pour les entreprises

Droit à l’erreur : ce qui change pour les entreprises

Proposer « une administration de conseil et de service », c’est l’objectif visé par la loi sur un État au service d’une société de confiance.


Source: Professionnels & Entreprises