Le salarié qui concurrence l'association qui l'emploie risque le licenciement

Le salarié qui concurrence l’association qui l’emploie risque le licenciement

Le salarié d’une association qui crée une activité directement concurrente de celle de son employeur, peut être licencié pour faute grave. C‘est ce que rappelle la Cour de cassation dans une décision du 11 avril 2018.


Source: Ressources Humaine – Formation au Travail